déremboursement des médicaments............

Publié le par AFE - association française pour les épilepsies

 

170 médicaments déremboursés dès la semaine prochaine

La liste de ces produits, dont la prise en charge passera de 35 %à 15 %, doit être publiée dans une semaine. Une mesure censée faire économiser 150 millions d’euros à l’assurance maladie. 

 

DANIEL ROSENWEG | 07.04.2010, 07h00

C’est la semaine prochaine que le ministère de la Santé devrait publier, selon nos informations, la liste des médicaments dont le remboursement passera de 35 % à 15 %. La réduction de la prise en charge de ces médicaments prendra effet dès que la liste sera parue au « Journal officiel ». Initialement, les noms des médicaments concernés devaient être rendus publics au compte-gouttes.

Mais par souci d’équité entre les laboratoires, la Cnam a opté pour une publication en une seule fois. 170 médicaments concernant environ 600 références (conditionnements différents et génériques compris) sont dans le collimateur. Il s’agit de produits à faible efficacité, assure la Cnam, qui se base sur les travaux de la Haute Autorité de santé. Economie attendue pour la Sécu : 150 millions d’euros, une somme dérisoire au regard des 20,3 milliards de déficit attendus pour 2009. Directeur général de la Mutualité française, Jean-Martin Cohen-Solal dénonce, lui, le caractère incohérent de cette mesure : « Soit le médicament est efficace et on le rembourse convenablement, soit il ne l’est pas et il ne doit plus être remboursé par la solidarité nationale. »

Quels médicaments sont concernés ? La liste contiendrait près de 171 marques, sur 9 500 commercialisées en
France. Mais elle doit être considérée avec prudence. Pour le Valium (tranquillisant), seules les gouttes et la forme injectable devraient passer à 15 % de prise en charge. Les comprimés resteront à 65 %. Idem pour le Zovirax, utilisé contre l’herpès : la crème passera à 15 %, mais pas de changements pour les comprimés. Quant à l’anti-inflammatoire Nifluril, seule la version en pommade doit être déremboursée…

Y aura-t-il d’autres listes ? Cette liste de déremboursements est la seconde depuis 2008. Les médicaments de la première liste ne sont plus du tout pris en charge par la Sécu aujourd’hui. Afin d’alléger la facture de la Sécu, certains craignent que de plus en plus de médicaments ne soient plus remboursés qu’à 15 %.

Serez-vous remboursé ? La première question à se poser serait plutôt : « Mon médecin m’a-t-il prescrit le médicament le mieux remboursé ? » S’agissant des complémentaires santé, elles seront libres de compenser le déremboursement. Mais hier, la direction de la Mutualité française restait ferme : « Plus de remboursement du tout pour les médicaments remboursés à 15 %. » Un choix qui évite aux mutuelles de débourser 80 millions d’euros supplémentaires.

Le Parisien

 

Ma réaction :

Assez d’hypocrisie : diminution progressive de remboursement de certains médicaments seule ou  avant  arrêt total des remboursements ….. ?

La diminution de remboursement de médicaments peu onéreux suffira-t- elle à combler le trou de l’assurance maladie?

Pourquoi choisir certains médicaments parfois indispensables, mais utilisables en préventif et  juste avant ou lors de l’hospitalisation ?

 prenons, par exemple,  le Valium ( Diazépam )  

d’abord, si la CNAM se base sur les travaux de la HAS, il y a des incohérences :

reprendre , en page 16, le guide –affection de longue durée de la HAS : Epilepsies graves  

« conditions principales d’utilisation des traitements antiépileptiques :

Diazépam                   traitement d’urgence de l’état de mal …… »

Or , qui dit « état de mal », dit « épilepsies sévères »et  reconnaissance en Affection Longue Durée , prise en charge à 100% par l’assurance maladie , avant que cette notion d’ALD ne disparaisse

Sans oublier que la prévention des convulsions fébriles peut encore se faire avec du Valium et peut éviter une hospitalisation …..

 

Ensuite, calculons :

1 boîte de 6 ampoules de Valium injectable = 3€04 

Coût pour l’assurance maladie  du remboursement à 65 %  = 1€97, 

                                             moins 50 centimes par boîte,  soit: 1€47

reste  à payer pour le malade ou sa mutuelle :  1€57

Passage du remboursement à 15 % = 45centimes , L’assurance maladie retirera-t-elle  en plus 50 centimes par boîte ?

Coût pour le malade ou sa mutuelle : 2€59 ou 3€09

Gain pour l’AM : 1€02 ou 1€52

Publié dans santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article