pouvoir d'achat des personnes avec un handicap

Publié le par AFE - association française pour les épilepsies

Point d’étape sur la mesure "200 euros de bons d’achat de services à la personne"

Le mardi 12 mai, Brice Hortefeux, Ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville et Laurent Wauquiez, Secrétaire d’Etat chargé de l’emploi auprès de la Ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi se sont rendus à l’Agence nationale des services à la personne, dans le 15e arrondissement de Paris.


Ils ont présenté un point d’étape sur la mesure « 200 euros de bons d’achat de services à la personne » qui seront envoyés à près de 1,5 million de familles au mois de juin.
La distribution de ces Cesu préfinancés par l’Etat, à partir du 2 juin et jusqu’à fin juin, avait été annoncée par Nicolas Sarkozy lors du sommet social du 18 février 2009.


Brice Hortefeux a indiqué que ces Cesu concernaient quelque 660 000 personnes âgées dépendantes bénéficiant de l’APA (au 1er mars 2009) ainsi que 140 000 foyers bénéficiaires entre janvier et mars de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et enfin 550 000 familles bénéficiaires du complément de mode de garde entre janvier et mars 2009.

Conformément au décret du 29 avril dernier, ces bons d’achat seront adressés directement aux familles début juin, dans un coffret spécifique.


Cette mesure présente deux avantages :

- Répondre aux besoins des familles les plus modestes : le bon d’achat de 200 euros permet de financer, selon le prestataire et le service, entre dix et vingt heures d’aide et de soutien dans la vie quotidienne, qu’il s’agisse de garde d’enfant, ou d’assistance aux personnes âgées et aux personnes handicapées.
- Soutenir le secteur des services à la personne qui est pourvoyeur d’emplois durables et non délocalisables. Ainsi, cette mesure devrait créer quelque 40 000 emplois sur l’année

Publié dans actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article